Sport

Syli National, Paul PUT rate sa première sortie

L’équipe nationale guinéenne affrontait ce samedi en match amical son homologue Mauritanienne à Nouakchott. Cette sortie constitue le baptême de feu du nouveau sélectionneur du Sily, Paul PUT recruté le 19 février pour remplacer le local Lappé Bangoura remercié pour mauvais résultat.

Et le moins que l’on puisse dire est que le résultat de ce match ne fera certainement pas sourire le technicien belge ni les dirigeants de la Feguifoot. En effet, le Syli a été sèchement battu par deux buts à rien par les Mourabitounes. Cette défaite contre la modeste équipe mauritanienne, supposée être de niveau inférieur, ne risque pas non plus de réconcilier le Syli avec ses supporters. Les conditions climatiques (le match a eu lieu sous une température caniculaire de 30°) ne pèseront pas lourd sur la lecture critique de cette débâcle. La seule circonstance atténuante pourrait être l’expulsion à la fin de la première mi-temps de Sadio Diallo, pour contestation de décision arbitrale. Pour le reste la prestation globale de l’équipe ne fera pas date tant les lacunes et les insuffisances furent manifestes.

C’est donc par une défaite que Paul PUT, payé cinquante mille euros à la fin de chaque mois, entame sa collaboration avec la Guinée. Cette défaite peut exaspérer les Guinéens au regard de ce salaire exorbitant dans un pays où beaucoup de familles peinent à manger trois fois par jour.

Cependant, apprécier ou réduire le parcours de Monsieur PUT avec la Guinée sur ce seul match amical relève de l’imprudence critique. Les prochaines sorties du Syli permettront de fonder des analyses plus objectives sur le jeu, la cohésion de groupe, la motivation des joueurs et les résultats sportifs.

 

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *