Editorial

Cellou Dalein Diallo, annonce la reprise des manifestations

Le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo, vient d’annoncer la reprise des manifestations de rue. Il a fait cette annonce ce lundi 30 avril après une réunion de concertation avec ses homologues de l’opposition Républicaine (OR). L’opposition par la voix de Monsieur Diallo avait suspendu ces manifestations après la rencontre que ce dernier a eu le 2 avril avec le chef de l’Etat, Monsieur Alpha Condé.

Manque de volonté

L’OR justifie la reprise des manifestations par la mauvaise volonté de la majorité dans les négociations conduites par le comité de suivi afin de trouver une solution au contentieux électoral. Monsieur Diallo a affirmé en l’occurrence « nous avons décidé de reprendre les marches pacifiques dès la semaine prochaine. Nous constatons qu’il n’y aucune volonté d’aller de l’avant (au sein du comité de suivi. NDLR) »

Pour l’heure aucune date précise n’est arrêtée pour les premières manifestations. Cette annonce sonne comme une énième menace afin de contraindre le comité de suivi à se montrer plus efficace dans la résolution de la crise post-électorale. Rappelons que c’est le chef de de l’Etat, Monsieur Alpha Condé, qui a expressément mandaté ce comité afin d’examiner les pistes qui permettraient de trouver une solution qui contente toutes les parties.

Pas de réaction du gouvernement

Le gouvernement n’a pas réagi, pour le moment, à l’annonce de la reprise des manifestations. Du coté de la majorité, aucune réaction n’a, à ce jour, été enregistrée. Le gouvernement qui estime que ces manifestations ne permettent pas la stabilité politique nécessaire aux investissements, souhaite arriver à l’apaisement. C’est en tout cas le principal message du chef de l’Etat lorsqu’il a rencontré les acteurs politiques début avril suite aux violences enregistrées dans les manifestations de mars.

La Rédaction

Laisser un commentaire